On ne peut détailler les nombreuses charges dont Gabriel-Maria a reçues, au sein de l’ordre des Frères Mineurs de l’observance. Comme on vient de le dire, l’ordre de Saint-François doit faire face aux questions, souvent brûlantes et conflictuelles, que pose toute idée de réforme. Gabriel-Maria y a été confronté, en tant que vicaire provincial de telle ou telle province, (Aquitaine, Bourgogne…). Il a su y faire face avec courage, avec surtout un esprit de paix et de concorde. En ces temps de réformes des ordres religieux, où la lettre a pu prendre le pas sur l’esprit, il a toujours travaillé, selon son pouvoir, à faire que cette réforme ne soit pas celle, comme il aime le dire, « des vêtements, de la coupe des cheveux et des chaussures, mais que ce soit celle des âmes, des œuvres et des mœurs. »

Vaste est la science théologique de Gabriel-Maria. En vingt ans de professorat, il a acquis une grande culture en ce domaine. Pour preuve, son traité de théologie morale écrit pour les confesseurs de son ordre, riche en citations de théologiens et de canonistes antérieurs. Dès les premières pages, on est saisi par la richesse des infirmations qui y sont données. Sans cette sûreté doctrinale, en effet, comment expliquer qu’il ait su orienter non seulement sa vie et celles des filles de Jeanne de France vers l’imitation des vertus de la Vierge Marie, la proposant comme modèle de vie chrétienne, mais aussi asseoir cette doctrine sur de solides bases, celles de la tradition des grands théologiens de son ordre, notamment celle de saint Bonaventure et du bienheureux Duns Scot ?

Les responsabilités dont il est chargé lui font parcourir les pays de l’Europe, principalement la France, l’Italie, l’Allemagne, les Pays-Bas espagnols (Belgique actuelle), l’Espagne, l’Angleterre, l’Irlande et l’Écosse. Malgré ses nombreux déplacements, il trouve le temps d’écrire.

L’ordre des Saint François lui doit entre autres, outre le traité pour les confesseurs que nous venons de citer, un commentaire de la Règle. Quant aux annonciades, elles lui doivent principalement leur Règle de vie, qu’il a écrite selon l’inspiration et les directives de la fondatrice, des sermons sur les vertus de la Vierge, et de petits traités de doctrine mariale.

*****

Recevez notre Lettre Info

Vous recevrez les informations, les nouvelles de l'Ordre de l'Annonciade et de chacun de ses monastères.

Vous vous êtes inscrit à notre Lettre Info avec succès

Share This