1460 env. : Naissance à Riom (Auvergne).

1475/77  : Entrée au couvent des Frères Mineurs de N.-D. de Lafond, près de la Rochelle.

1498 : Gardien du  couvent d’Amboise. Confesseur de Jeanne de France. Avant cette date, il  a  enseigné  durant  plusieurs  années  la théologie aux jeunes frères de son ordre.

1501 : Vers la fin de l’année, il part à Rome afin de faire approuver la Règle de l’Annonciade.

1502 : la rédaction du « Lunetæ Confessorum » – est certainement terminée.

1502 : Séjour à Rome. Gardien du couvent d’Amboise. Séjour à la Sainte-Baume. Vicaire provincial d’Aquitaine.

Octobre 1502 : Bourges, prise d’Habit des cinq premières Annonciades.

21 novembre 1502 : il rédige dix promesses à la Vierge.

1503 : Mémoire au Parlement de Toulouse pour s’expliquer sur l’union entre Observants  et  Conventuels.  Provincial d’Aquitaine.

Novembre 1503 : Bourges, prises d’Habit à l’Annonciade. Voyage à Rome.

Août 1504  :  Assiste  au  chapitre  provincial  de Mautauban.

Décembre 1504 :   Bourges,   professions   religieuses à l’Annonciade.

Janvier 1505 : Gabriel-Maria recueill  les dernières volontés de Jeanne de France.

4 février 1505 : Mort de Jeanne de France.

5 février 1505 : Panégyrique de Jeanne de France.

7 avril 1505 : Deux professions au monastère de Bourges.

1507 : Gardien du couvent d’Amboise.

Août 1507 :  Au monastère de Bourges,  il  préside  la  profession d’une sœur.

1508 : Vicaire  provincial  de  Bourgogne  (1508-1511).

1511       Vicaire  général  de  l’Observance  cismontaine, (régions à l’ouest des Alpes).

1511/1513 : Séjour en Espagne. Est allé certainement à Tolède.

1513 : Publication  de  deux  écrits :  Quæstio  super regula et le Tractatus de Confraternitate.

1513  : Chapitre provincial de France, à Saint-Omer.  Novembre : séjour à Bourges.

Pentecôte 1514 : Anvers,  chapitre  général  des frères de l’Observance cismontaine. Expiration de son triennat de Vicaire général. Élu Vicaire provincial de France.

Juillet/Novembre 1514 : séjour à Paris, pour la défense de l’Observance.

1514/1517 : Publication du Tractatus  de Tribus  coronis  et tribus ordinis.

1515 : Vicaire provincial de France. Rédaction de la seconde Règle de l’Annonciade en vue de la fusion des Annonciades françaises et des Conceptionistes espagnoles.

1516 : Seconde édition de Quæstio super regula. Édition du Tractatus de decem plagis paupertatis (Bonus Pastor). Pentecôte :  second  mandat  de  Vicaire général cismontain. En été : visite des Provinces d’Espagne. Publication de l’Opuscule sur le Tiers Ordre de Notre-Dame.

20-21 janvier 1517 : Assemblée de Bruxelles. Il présente ou envoie un mémoire pour défendre l’Observance devant Charles- Quint. Pentecôte : Chapitre général, à Rome, élu Commissaire général cismontain. Le 1er juin 1517 : Bulle Ite et vos, par laquelle Léon X sépare  en  deux  branches  autonomes  les Observants et les Conventuels. Christophe de Forli, provincial de Bologne, élu ministre général des Observants.

Juillet 1517 : Rédaction de la troisième Règle de l’Annonciade, vu que le projet de fusion (annonciades-conceptionistes) n’a pas abouti. Troisième édition de la Quæstio super regula, à Bâle. Rédaction de la Règle de vie pour les sœurs Tertiaires de Château-Gontier

1520 : Commissaire général sur toutes les circonscriptions cismontaines.

11 octobre 1520 : Il reçoit la profession religieuse de Marguerite de Lorraine, Clarisse au monastère d’Alençon.

15 juillet 1521 : Visiteur des Provinces d’Angleterre, d’Irlande et d’Écosse.

1523 : Chapitre général de Burgos. Il est nommé Définiteur général.

1524 : Il  devient  provincial  de  la  Province  de Saint-Louis, Provence (1524-1526).

1526 : Le  chapitre  général  d’Assise  le  nomme Commissaire du grand couvent de Paris. 28  juin,  Clément  VII  confirme  Gabriel-Maria dans sa charge auprès des Annonciades.

1526/ 1528     François Ier  le charge de réformer les Clarisses Urbanistes de France.

1529 : Pentecôte,  chapitre  général  de  Parme. Gabriel-Maria est provincial d’Aquitaine. Il est élu de nouveau Définiteur général. Au retour de ce chapitre, il tombe malade au couvent de  Bordeaux. Il  écrit son  testament. Visite de Chanteloup-St-Eutrope, couvent-hôpital tenu par des sœurs Grises, tertiaires franciscaines. Les sœurs reçoivent la Règle de l’Annonciade.

1530 : Il visite les Annonciades de Louvain.

1531 : Décembre, il tombe malade à Bourges.

1532 : Après Pâques, il quitte Bourges pour aller à Toulouse,  où  doit  avoir  lieu  le  chapitre général des provinces cismontaines. Trop malade, il s’arrête en route, à Rodez.

27 août 1532 : il meurt au couvent des Annonciades de Rodez.

11 septembre 1532 : le messager des sœurs de Rodez  annonce  sa  mort  aux  sœurs  de Bourges.

Après sa mort, des faits miraculeux ont lieu à son tombeau. Son culte se répand. Le titre de bienheureux lui est décerné dans l’ordre Franciscain et dans celui de l’Annonciade. Sa béatification est en cours.

***

Recevez notre Lettre Info

Vous recevrez les informations, les nouvelles de l'Ordre de l'Annonciade et de chacun de ses monastères.

Vous vous êtes inscrit à notre Lettre Info avec succès

Share This