Juridiction  des Frères Mineurs

Notice

La fondation de Badonviller est une conséquence directe de la politique de réforme catholique menée par les princes de Lorraine pour endiguer les progrès de la réforme protestante. François de Vaudémont, époux de Christine de Salm a le projet de fonder un couvent d’Annonciades à Badonviller. Mort en 1632, c’est son fils Charles IV de Lorraine qui réalise ce projet en installant, en 1633, faubourg d’Allemagne, un monastère d’Annonciades. La cité de Badonviller a joué un rôle non négligeable dans le mouvement réformateur après le concile de Trente (1545-1563).

D’après l’abbé Taveneaux, dans le Pouillé du diocèse de Verdun, les premières Annonciades viennent du monastère de Saint-Nicolas de Port. Le recrutement est en général d’origine bourgeoise. A la fin de 1635, le monastère offre aux moniales Annonciades de Bruyères, fuyant l’invasion suédoise, un abri. Parmi celles-ci se trouve Catherine de Bar, la future fondatrice des Bénédictines du Saint-Sacrement. En 1697, il compte 7 religieuses ; en 1790, 17 professes et 4 converses. Du catalogue de la bibliothèque, établi au moment des inventaires, lors de la période révolutionnaire, il ressort que le monastère a été marqué par la spiritualité franciscaine et par celle de la Compagnie de Jésus. Aucune influence janséniste ne transparaît. En 1792, au moment des interrogatoires de la période révolutionnaires, toutes optent pour la vie commune.

Ce qui reste du monastère : la porte d’entrée du monastère, au fond d’une impasse, dont le mur possède encore l’inscription « monastère des annonciades, de l’Ordre de l’Annonciation de la Vierge, 1634 ». Une maison de la rue Pasteur a été construite sur l’emplacement de la chapelle de l’ancien couvent.

 

Sources manuscrites

Aux archives Départementales de la Meurthe et Moselle, existe un fonds annonciade : inventaire sommaire des archives départementales, série H, tome V, H 2356 (carton), 13 pièces parchemin, 22 pièces papier, contrats, catalogue de la bibliothèque.

Sources imprimées

Martin Chanoine Eugène, Les Trois Ordres de Saint-François dans la région Lorraine, Paris, 1930, chapitre : Les Annonciades de Lorraine.

Tavenneaux (Abbé), Le Pouillé du diocèse de Verdun, 19è siècle.

***

Recevez notre Lettre Info

Vous recevrez les informations, les nouvelles de l'Ordre de l'Annonciade et de chacun de ses monastères.

Vous vous êtes inscrit à notre Lettre Info avec succès

Share This