soeurs annonciades apostoliques

Interview de sr Nicole Mbimba, sœur annonciade apostolique et supérieure régionale pour le Congo et le Cameroun. Elle est responsable de 110 sœurs dont la moyenne d’âge est de 45 ans.

Pourquoi êtes- vous en pèlerinage ‘sur les pas de Sainte Jeanne de France’ ?
Quelques sœurs annonciades apostoliques de Belgique, Burundi et du Congo sont, à l’occasion du 550ième anniversaire de la naissance de Sainte Jeanne, en pèlerinage auprès de la fondatrice de l’ordre de L’Annonciade. Nous, soeurs apostoliques, vivons de la même spiritualité que les sœurs moniales. Faire plaisir à Dieu et aux autres par amour pour Dieu…

Depuis quand connaissez – vous l’ordre de l’Annonciade ?
Pendant les années de ma formation, j’ai appris à connaître la spiritualité et l’histoire de notre congrégation.
Ce n’est qu’en 2008 que j’ai eu la joie de passer douze jours dans la communauté de Saint Doulchard. C’était ‘un bain’ dans la spiritualité et c’était un passage très agréable. Il faut savoir que depuis plusieurs années, nos sœurs congolaises et burundaises, qui ont une dizaine d’années de vie apostolique, passent un séjour en Belgique et viennent aux monastères de Thiais et de St Doulchard pour approfondir la spiritualité mariale reçue de Sainte Jeanne et du père Gabriel – Maria, franciscain et cofondateur de l’Ordre de l’Annonciade.

Quels souvenirs vos jeunes sœurs africaines emportent-elles après leur passage ?
Les sœurs sont émerveillées. Elles reviennent avec un ‘PLUS’ par rapport à leur appartenance à la congrégation. C’est l’approfondissement de la spiritualité, le lien avec Sainte Jeanne de France qui augmente leur foi. Elles entrent dans une plus grande gratuité, une admiration …

Elles ont vu la réalité ici en Europe. Elles sont interpellées pour vivre leur propre réalité, c’est à dire leur apostolat soit en tant qu’infirmière, enseignante ou dans un engagement social, avec les moyens qui sont mis à leur disposition.

Vous êtes revenue ici six ans plus tard… Quelle image avez-vous de la communauté de Saint Doulchard ?
Les sœurs sont très accueillantes, pleine d’attention. Elles sont peu nombreuses, mais très attentives pour faire plaisir ! …. Heureusement elles ont des bénévoles pour les aider dans certains travaux !
De toutes les conférences que vous ont été données, qu’est ce qui vous a interpellé ?
L’espérance ! Sainte Jeanne de France a été aidé par le Père Gabriel – Maria. Il a donné la sève franciscaine à l’Annonciade. Malgré les difficultés, depuis la période de la Révolution Française, l’Ordre perdure et reste vivant là ou il est implanté.

Merci Sr Nicole !
Notre Soeur rentrera au Congo avec un cœur ouvert aux événements, avec la joie annonciade… et la confiance que Dieu s’occupe de chacun de nous !

Share This

Recevez notre Lettre Info

Vous recevrez les informations, les nouvelles de l'Ordre de l'Annonciade et de chacun de ses monastères.

Vous vous êtes inscrit à notre Lettre Info avec succès