Grablin0294

Arrivée au monastère

Du 9 septembre au 15 septembre, s’est tenue au monastère de Grąblin en Pologne la réunion annuelle des Ancelles et des sœurs responsables des monastères de l’Ordre. Pour la plupart d’entre elles, c’était une découverte : découverte de la Pologne, du sanctuaire marial de Lichen près duquel se situe le monastère, placé sous le vocable de Notre-Dame des Dix Vertus, découverte du lieu de vie de la communauté.

Certes, ce n’était pas un voyage touristique puisque toutes sont arrivées avec un programme assez chargé de questions à débattre dans le but de construire, dans la paix et l’écoute mutuelle, l’avenir de l’Ordre de la Vierge. Monseigneur Michel Santier, évêque du diocèse de Créteil, et le père Eugène Zarzeczny, Marien, ont accompagné cette réunion annuelle, apportant leur soutien, leurs conseils, leurs réflexions et leurs suggestions.

Grablin0441

Visite du monastère

Grablin0440

Chapelle : côté des fidèles

Quel bonheur de découvrir le beau monastère de Grąblin où les six sœurs de la communauté sont heureuses de vivre : beau par sa sobriété et sa simplicité. On sent que la Vierge a pris possession de ce lieu de prière et d’offrande, déjà bien inséré dans le petit village de Grąblin, où les paroissiens aiment  venir le dimanche, pour l’office dominical.

Le sanctuaire de Notre-Dame de Lichen ne se trouvant qu’à trois kilomètres, les pèlerins passent régulièrement au monastère et découvrent ainsi l’Ordre de la Vierge Marie. Cela suscite de belles rencontres.

Monseigneur Wieslaw Mering, évêque du diocèse de Wloclawek, dans lequel se trouve inséré le monastère, est venu rencontrer un petit moment la communauté ; il a exprimé sa joie d’avoir sur son diocèse une présence Annonciade.

Les rencontres de ces journées ont été riches ; elles ont permis, entre autres, de faire le point sur la vie des monastères, de réfléchir sur ce que l’Annonciade va pouvoir proposer afin de marquer l’année 2015 qui sera une année de la Vie Consacrée.

Avec les sessions de travail, des temps de détente. Trois soirées festives ont jalonné ces journées : une mettant en scène sainte Jeanne, duchesse d’Orléans, une autre évoquant les apparitions mariales qui ont eu lieu dans les bois de Grąblin, là même où est construit le monastère, une troisième enfin qui a permis au père Eugène Zarzeczny de présenter d’une manière vivante l’histoire de son pays.

Lichen0545

Basilique de Lichen

Temps de travail, de détente mais aussi temps de découverte. Cette réunion de l’Ordre coïncidait en effet avec le pèlerinage annuel des « maîtresses de maisons » qui s’est clôturé par une messe solennelle, célébrée dans la Basilique de Lichen, le dimanche 15 septembre, concélébrée par Monseigneur Wieslaw Mering et par Monseigneur Michel Santier. Toutes les sœurs ont été invitées à participer à cette célébration. Au cours de la procession des offrandes, qui a duré plus de 20 minutes, les femmes en costumes régionaux ont apporté des produits de leur terroir. Parmi elles, il y avait une Annonciade de Grąblin apportant des produits de son monastère. Au terme de la célébration, Monseigneur Michel Santier a annoncé officiellement l’ouverture de l’enquête pour la reconnaissance d’un miracle attribué à l’intercession de ce martyr de la foi qu’est le bienheureux Jerzy Popiełuszko – ce miracle supposé ayant eu lieu sur le territoire de son diocèse.

Lichen0587

Maison des Pères Mariens, à Lichen

Après la messe : joie de faire la connaissance de la communauté des pères Mariens, chargée de l’animation de ce lieu de pèlerinage où passent chaque année plusieurs milliers de personnes. Accueil plus que fraternel.

Lichen2427

Lichen : la petite chapelle où saint Jean-Paul II a prié.

La veille, le samedi : tout le monde est parti à la découverte du sanctuaire de Lichen, sous la houlette du Recteur de la Basilique. Le moment peut-être le plus fort en émotion : la visite du petit appartement que les Pères Mariens avaient aménagé pour la visite de Jean-Paul II au sanctuaire de Lichen en 1999.  Et celui le plus impressionnant ? Peut-être bien la montée dans la tour de la Basilique, en haut de laquelle on découvre un point de vue imprenable sur la campagne polonaise ? À moins que cela soit celui où les grandes orgues de la Basilique ont commencé à sonner ?

Sur le site de Lichen, outre la Basilique, qui est comme un immense écrin renfermant l’icône miraculeuse de la Vierge, se trouvent différentes structures : soins palliatifs, centre pour les personnes souffrant de toutes sortes de dépendances (drogue, alcool etc.), centre de naprotechnologie, Maison des pèlerins etc. Toutes ces structures sont insérées dans un espace de verdure ce qui donne à l’ensemble un climat de paix. De l’une à l’autre des  structures : statues de saints, Calvaires, Vierges. Tout ramène à l’essentiel : Dieu, notre Père nous aime, il nous a sauvés en nous donnant son Fils, né de la Vierge Marie, il veut notre bonheur. Son seul désir : nous voir vivre.

***

Share This

Recevez notre Lettre Info

Vous recevrez les informations, les nouvelles de l'Ordre de l'Annonciade et de chacun de ses monastères.

Vous vous êtes inscrit à notre Lettre Info avec succès