« Comme quelqu’un devant qui on se voile la face, méprisé, nous n’en faisions aucun cas. Or ce sont nos souffrances qu’il portait et nos douleurs dont il était chargé… » (Is 53, 3-4).

Jeanne a vécu à une époque de réforme, de grande transformation. Le monde de la fin du XVeme siècle changeait en profondeur et vite.
La représentation de l’univers évoluait, les dimensions mêmes des terres connues s’élargissaient, la diffusion du savoir prenait un essor considérable. L’Europe passait du Moyen-Âge à la Modernité dans ce moment de l’histoire que l’on appelle la Renaissance.
C’est cette époque que Jeanne incarne. Les contradictions du monde, ses tensions, ses déchirements mais aussi ses évolutions positives sont comme symboliquement portées par Jeanne dans son corps.

La foi, une des 10 vertus de Sainte Jeanne

La Foi une des 10 Vertus de l’Annonciade symbolisée par la pâquerette

Son chemin de sainteté se trace au milieu de ce monde paradoxal. Fille et soeur de roi, Jeanne de France devient, pour un temps, reine. Puis elle accepte l’annulation de son mariage avec Louis XII et reçoit la charge de la province du Berry dont elle devient duchesse. Là elle est seule, elle se fait petite, humble, toute petite.
Jeanne comprend son temps. Elle a l’intuition des tempêtes qui vont déferler. Mais dans la Foi, elle répond à l’appel de Dieu par Marie, pour, en Imitation du Christ, ouvrir un horizon spirituel particulier dans la chrétienté bouleversée.

« C’était notre souffrance qu’elle portait dans son corps » par Sœur Marie-Emmanuel

Recevez notre Lettre Info

Vous recevrez les informations, les nouvelles de l'Ordre de l'Annonciade et de chacun de ses monastères.

Vous vous êtes inscrit à notre Lettre Info avec succès

Share This