Voilà quatre ans, une fraternité de l’Annonciade s’est mise en route au monastère de Villeneuve sur Lot dans le Lot et Garonne. Avec beaucoup de fidélité, une trentaine d’amis de Jeanne de France et des sœurs ont cheminé dans l’imitation de la Sainte Vierge Marie, pour apprendre à faire, grâce aux dix vertus, le plaisir de Dieu.

Au fil des rencontres, nous avons prié, médité ces dix vertus, les qualités, les missions de la Sainte Vierge, en nous aidant par exemple des messes votives en l’honneur de Marie, en approfondissant aussi les mystères de notre foi. Avec l’aide parfois de prêtres ou de diacres venus nous donner tel ou tel enseignement.

Au mois d’Avril 2015, l’une de nous a proposé de manifester davantage notre volonté d’appartenir à la fraternité de l’Annonciade – chemin de paix. Nous avons décidé une cérémonie d’engagement et vécu ce moment précieux le samedi 30 mai 2015.

0005 recadrée a

Après avoir rappelé la liberté de chacun, nous avons prié  l’Esprit-Saint, lu le texte de l’engagement,et apposé notre signature, symboliquement, sur un registre préparé par nos soeurs. Puis nous avons reçu chacun un petit lumignon témoignant de notre engagement.

Voici le texte de l’engagement :

Je m’engage de tout cœur, pour plaire au Christ, en lien étroit avec l’Annonciade, à vivre d’une vie toute mariale par :  – le regard habituel sur Marie  – la récitation quotidienne du dizain de sainte Jeanne  – une charité délicate qui s’emploie sans cesse à garder la paix en soi et à la susciter autour de soi. Pour m’aider à vivre cet engagement marial, je m’efforcerai de suivre les moyens proposés par les Fondateurs de l’Annonciade :– l’approfondissement de la Parole de Dieu, personnel et dans les rencontres de fraternité, – la contemplation fréquente du Christ dans sa Passion et sa Résurrection, – une vie eucharistique fervente.

Enfin, chacun a reçu avec un dizain, une petite carte proposant l’une des dix vertus avec des extraits la « règle » de sainte Jeanne et du Père Gabriel-Maria.

Par exemple, Sixième bon plaisir de la bienheureuse Vierge Marie : l’Obéissance.  « Or en ce temps-là parut un décret de l’empereur César Auguste… »  (Lc2,1)   Obéir à Dieu, à ses commandements. Obéir à ses frères et sœurs. Avoir charge et souci de l’autre.

0010 complétée

Nous nous sommes séparés dans la joie du Magnificat

avec notre nouveau trésor que nous pourrons partager

pour être toujours plus artisans de paix.

Hervé, diacre.

Recevez notre Lettre Info

Vous recevrez les informations, les nouvelles de l'Ordre de l'Annonciade et de chacun de ses monastères.

Vous vous êtes inscrit à notre Lettre Info avec succès

Share This