La fête de sainte Jeanne 2016 a réservé aux sœurs du monastère de Thiais une grande joie : celle de découvrir – trois jours avant l’inauguration officielle – le nouveau monastère de Grentheville.

Grentheville 7

Début d’une belle journée

Grentheville 8

Arrivée à Grentheville

À 7h00, un car avec d’heureux passagers à son bord démarre. Il fait encore nuit. Mais petit à petit le jour se lève. À 8h30, il fait assez clair pour chanter ensemble l’office des Laudes. Vers 10h00, une soeur donne une rapide présentation de la région de Basse Normandie, une demi-heure plus tard, vers 10h30, c’est un court historique de la ville de Caen, qu’elle propose, puisque Grentheville se situe près de cette ville au passé multiséculaire. Journée culturelle et spirituelle, fraternelle tout à la fois. 10h50, le car s’arrête enfin devant l’entrée du monastère. Accueil joyeux et chaleureux des sœurs de Grentheville qui ont préparé cette journée avec beaucoup d’amour et beaucoup de compétence, prévoyant les moindres détails. Les sœurs des deux communautés se retrouvent pour la messe solennelle de sainte Jeanne et l’Office du milieu du jour. Le père Jean-Pierre Delsarte, l’aumônier du monastère, célèbre la messe et prononce l’homélie dan

Grentheville 1

Chapelle

s laquelle il médite sur la miséricorde de la Vierge et la miséricorde de Jeanne.
Après un repas festif et convivial, de petits groupes se constituent pour la visite des lieux : le moment attendu par toutes ! On découvre un beau monastère, sobre et fonctionnel, avec son cloître à trois côtés, car le quatrième a été laissé volontairement ouvert sur la nature ; il dessert les différents lieux de vie de la communauté : économat, secrétariat, lingerie-buanderie, archives-bibliothèque, salle de communauté, réfectoire etc. La chapelle est dépouillée, sobre, une Vierge à gauche, du côté de la sacristie, une Sainte Jeanne à droite, près de l’entrée de la clôture des sœurs. Le chœur des religieuses se situe devant l’autel, les stalles placées en arrondi ; derrière, un léger espace puis les bancs des fidèles. Le bas relief de l’autel, représentant une Annonciation, est éclairé ainsi que le pied qui porte le tabernacle, ce qui crée un climat de prière et d’intériorité. Derrière le chœur liturgique, une verrière donnant sur la nature et sur la petite ville de Grentheville.

Cloître

Le cloître ouvert, la verrière de la chapelle donnant sur le parc et la petite ville de Grentheville: symbole d’une vie contemplative ancrée sur Dieu, ouverte sur le monde.

Tel est le premier corps de bâtiment. Un second corps de bâtiment est celui de l’hôtellerie monastique, installée dans l’ancienne maison du Sacré Cœur du domaine de Grentheville, domaine où est construit le monastère. Ce corps de bâtiment et le monastère ont été reliés par un petit bâtiment dans le style du monastère, réservé ég

alement à l’hôtellerie.

Les arcades de bois de l’entrée par laquelle on accède au narthex et à la chapelle – partie des fidèles – rappellent le cloître des sœurs, ce qui donne à l’ensemble une heureuse harmonie.

Le domaine de Grentheville comporte encore deux autres bâtiments : le pavillon de l’aumônier et une longère où demeurent quatre soeurs Annonciades apostoliques.

À 16h45 : prière des vêpres de la solennité de sainte Jeanne puis, vers 18h00, départ pour Thiais.

Le jour baisse, bientôt se sera la nuit. Le voyage commence par un joyeux et vibrant Magnificat. Quelques dizaines de kilomètres défilent puis lecture du message de Mgr Pontier publié à l’occasion de la Clôture de l’Année de la Vie consacrée. À 20h15, prière des Complies ; une heure après, le car s’arrête devant le portail du monastère de Thiais. C’est le terme d’une journée bien remplie que sainte Jeanne et le bienheureux Gabriel-Maria ont a dû bénir.

****

Recevez notre Lettre Info

Vous recevrez les informations, les nouvelles de l'Ordre de l'Annonciade et de chacun de ses monastères.

Vous vous êtes inscrit à notre Lettre Info avec succès

Share This