Il n’est pas habituel pour une communauté de moniales de franchir toutes ensemble le portail du monastère…, et pourtant, ce 11 août, nous répondions à la ferme invitation de notre évêque, Mgr Hubert Herbreteau, d’accueillir la grâce du Jubilé de la Miséricorde en passant la Porte Sainte de la cathédrale d’Agen. Accueillies et guidées par le Père Nicolas Richer, curé de cette cathédrale, nous nous sommes insérées dans le parcours proposé, en y ajoutant bien sûr une note annonciade !porte-miséricorde-agen

La Miséricorde ouvre les portes de la Foi

C’est d’abord vers le « Martrou » (martyr en occitan) que se portent nos pas. Cette chapelle, dont la crypte a abrité les corps de sainte Foy et de saint Caprais au début du IV° siècle, garde le souvenir des premiers martyrs agenais ; eux dont  « Dieu seul connaît le nombre et les noms » (« coeteri martyres aginnenses quorum numerum et nomina novit Deus »), comme l’indique l’inscription au bas de la peinture réalisée dans l’abside en 1935 par Giovanni Masutti et représentant le martyre des jeunes chrétiens.

Impressionnante, cette descente dans la crypte où nous sont rendus tout proches ces témoins de la foi au sein d’un monde hostile ! « Sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu », nous dit la lettre aux Hébreux et nous rappelle la Règle de l’Annonciade…

Foi qui est le fondement de toute existence chrétienne et dont la charité est le véritable déploiement !

C’est alors tout naturellement que, dans le sillage de ceux qui n’ont pas renié leur foi et ont donné leur vie pour le Christ, nous récitons le Symbole des Apôtres, avant de nous diriger vers la cathédrale Saint Caprais toute proche et d’en franchir la Porte Sainte en nous confiant à la Vierge Marie, la première sur ce chemin de foi et du plaisir de Dieu.

La Miséricorde ouvre les portes de la Joie

Joie profonde et intérieure en relisant l’histoire de notre salut grâce aux peintures dont sont entièrement couverts les murs et la voûte de la cathédrale, et réalisées dans les années 1860 par Jean-Louis Bézard, peintre toulousain. C’est à la fois grandiose et plein d’humanité.

Avec les patriarches, les rois, les prophètes, nous reconnaissons la patience du Père jusqu’au temps favorable où Dieu choisit la famille qui sera le berceau de sa miséricorde.

A la « plénitude des temps » (Galates 4,4), Jésus de Nazareth vient révéler la miséricorde de Dieu à travers de multiples gestes : il accueille, appelle, console, s’offre, etc.

Enfin, dans une série de médaillons, voici les évangélistes, les apôtres, les martyrs et évêques fondateurs de l’Eglise d’Agen, modèles qui peuvent nous aider à marcher nous-mêmes sur le chemin de la miséricorde ! Sans oublier les vertus théologales et cardinales pour nous guider et nous armer dans les combats à mener…

La Miséricorde ouvre les portes de la Louange

agen Au terme de ce parcours spirituel, un temps de méditation dans la chapelle du Saint-Sacrement nous conduit à rendre grâce au Père, au Fils et à l’Esprit avec l’hymne du jubilé « Misericordes sicut Pater ». Puis, installées dans les grandes stalles du chœur, nous chantons de tout notre cœur les vêpres en l’honneur de sainte Claire, puisque c’est le jour de sa fête ! Avec elle, nous pouvons louer le Seigneur : « Béni sois-tu, Seigneur, de m’avoir créée ! »

La Miséricorde ouvre les portes de la Paix

Avant le chant du Notre Père, pour restaurer en nous et entre nous ce qui a été détérioré dans le passé et concrétiser notre désir de conversion, nous nous manifestons par un geste notre volonté de réconciliation. Par cette démarche, « nous nous laissons embrasser par la miséricorde de  Dieu et nous nous engageons chacune à être miséricordieuse avec les autres, comme le Père l’est avec nous ». (Pape François)

Dieu nous ouvre les portes de la Miséricorde

Les heures tournent… Il faut songer à rentrer au monastère. Mais non plus comme avant, car, par le franchissement de la Porte Sainte et l’accueil de l’indulgence plénière attachée à cette démarche, nous sommes passées d’une vie ancienne marquée par le péché à une vie nouvelle marquée par la grâce ! Que la Mère de Miséricorde nous accompagne sur notre chemin de sanctification !

Recevez notre Lettre Info

Vous recevrez les informations, les nouvelles de l'Ordre de l'Annonciade et de chacun de ses monastères.

Vous vous êtes inscrit à notre Lettre Info avec succès

Share This