Le mot d’accueil 

Chers amis,

Nous sommes au cœur de l’Avent, temps liturgique qui nous prépare à Noël. « Allons au-devant de Celui qui vient ! » chanterons-nous chaque jour à l’office des Laudes. Allons au-devant du Bien-aimé Jésus qui est Dieu, né de Dieu, Lumière né de La Lumière, Vrai Dieu né du Vrai Dieu, engendré non pas créé, de même nature que Le Père  et par Lui, tout a été fait : Méditons dans notre cœur les mots suivants, extraits de la lettre de Saint Paul aux Galates : « Frères, lorsque les temps furent accomplis, Dieu a envoyé son Fils ; il est né d’une femme, il a été sujet de la Loi de Moïse pour racheter ceux qui étaient sujets de la Loi et pour faire de nous des fils. Et voici la preuve que vous êtes des fils : envoyé de Dieu, l’Esprit de son Fils est dans nos cœurs, et il crie vers le Père en l’appelant  » Abba ! « . Ainsi tu n’es plus esclave, mais fils, et comme fils, tu es héritier par la grâce de Dieu (4, 4-7).

Et ce témoignage de l’Evangile selon St Jean : « Au commencement était le Verbe, la Parole de Dieu, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu. Il était au commencement auprès de Dieu. Par lui, tout s’est fait, et rien de ce qui s’est fait ne s’est fait sans lui. En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes ; la lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas arrêtée. (…). Il était dans le monde, lui par qui le monde s’était fait, mais le monde ne l’a pas reconnu. Il est venu chez les siens, et les siens ne l’ont pas reçu. Mais tous ceux qui l’ont reçu, ceux qui croient en son nom, il leur a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu. Ils ne sont pas nés de la chair et du sang, ni d’une volonté charnelle, ni d’une volonté d’homme : ils sont nés de Dieu. Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire, la gloire qu’il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité. Jean Baptiste lui rend témoignage en proclamant :  » Voici celui dont j’ai dit : Lui qui vient derrière moi, il a pris place devant moi, car avant moi il était.  » Tous nous avons eu part à sa plénitude, nous avons reçu grâce après grâce : après la Loi communiquée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ. Dieu, personne ne l’a jamais vu, le Fils unique, qui est dans le sein du Père, c’est lui qui a conduit à le connaître».

Chers amis, pouvons nous aller au devant d’un si grand et profond mystère simplement en parant les rues de guirlandes et de lumières ou en courant de magasin en magasin pour acheter le cadeau dernier cri ? Pouvons-nous rester indifférents au fait que tant de nos contemporains ne savent plus pourquoi nous fêtons Noël ? Non, nous ne le pouvons pas : Jésus est l’unique cadeau qui peut combler le cœur de chaque être humain : Voilà encore Saint Paul qui nous dit ceci : C’est pourquoi je fléchis les genoux en présence du Père de qui toute paternité, au ciel et sur la terre, tire son nom. Qu’Il daigne, selon la richesse de sa gloire, vous armer de puissance par son Esprit pour que se fortifie en vous l’homme intérieur, que le Christ habite en vos cœurs par la foi, et que vous soyez enracinés, fondés dans l’amour. Ainsi vous recevrez la force de comprendre, avec tous les saints, ce qu’est la Largeur, la Longueur, la Hauteur et la Profondeur, vous connaîtrez l’amour du Christ qui surpasse toute connaissance, et vous entrerez par votre plénitude dans toute la Plénitude de Dieu. A Celui dont la puissance agissant en nous est capable de faire bien au-delà, infiniment au-delà de tout ce que nous pouvons demander ou concevoir, à Lui la gloire, dans l’Eglise et le Christ Jésus, pour tous les âges et tous les siècles ! Amen.(Eph 3, 14-21). Voilà chers amis le Vrai cadeau, le Vrai trésor sans qui Noël n’existerait pas : Jésus… Alors pour accueillir Ce Cadeau il nous faut une Mère… Une Mère qui prépare la demeure de notre cœur afin que Vraiment, Jésus-Christ, Le Fils de Dieu prenne forme en nous : « Le Mystère de Noël – dit le Catéchisme de l’Eglise Catholique au n°526 – s’accomplit en nous lorsque le Christ prend forme en nous (Ga 4. 19)». A  l’heure de la Croix, Jésus, voyant sa Mère, lui confie son disciple… A travers ce disciple, c’est chacun de nous que Jésus a confié et confie encore à La Très Sainte Vierge Marie  sa mère. Aussi, demandons à Marie : « O Marie, Vierge et Mère de Jésus, donnez-moi de penser, de dire et de faire ce qui plaît le plus à Dieu et à vous-même…. » (Prière de Sainte Jeanne de France). Si vous voulez méditer et approfondir ces mots de Ste Jeanne de France, si vous désirez surtout que cette prière devienne profondément la vôtre, rendez-vous les 17 et 18 décembre prochain au monastère de l’Annonciade à Thiais… Oui, cette prière est un vrai programme de vie, un chemin de Sainteté… Et alors Noël sera pour nous un vrai Noël car La très Sainte Vierge Marie nous entraînera plus avant dans l’accomplissement de ce profond mystère de Dieu naissant en chacun de nous pour la louange de La Gloire du Seigneur et pour le salut du monde. Et alors, comme Marie, avec elle, nous pourrons donner Jésus au monde… Jésus, le plus beau cadeau que nous pouvons offrir à la famille humaine ! Comme Marie ! Comme Elle !  Alors rendez-vous les 17 et 18 décembre !  Je vous invite !

Avec toute ma prière dans la joie de Jésus et de Marie… Je vous souhaite un fervent temps de l’Avent !

« O Marie Vierge et  Mère de Jésus

Donnez-moi de penser, de dire et de faire

Ce qui plaît le plus à Dieu et à vous-même »

Cette prière si simple et incroyablement dense est celle de la Fondatrice de l’Annonciade, Sainte Jeanne de France. Prière de toute son existence, de son enfance à sa vie de femme, prière qui est celle des chrétiens du Val de Marne depuis le 8 décembre 2016 lorsque le Diocèse a été consacré à Jésus par Marie à la Cathédrale de Créteil. Cette prière sera le thème du prochain week end de la Fraternité Annonciade Jeunes les  17 et 18 décembre. Nous serons alors à quelques pas de Noël…

Sœur Marie de l’Annonciation,OVM (Ordre de la Vierge Marie)


Invitation au week-end du 17-18 décembre : 

« O Marie, Vierge et Mère de Jésus
Donnez-moi de penser, de dire et de faire
Ce qui plaît le plus
À Dieu et à Vous-même »

(Prière de Sainte Jeanne de France)

A l’école de Marie, devenir un chrétien authentique.
Ouvrage authentique : qui appartient véritablement à l’auteur dont il porte le nom.
Est-ce que j’appartiens véritablement à Dieu ?
Est-ce que je cherche ce qui plaît le plus à Marie et à Jésus ? Pas seulement ce qui plaît, mais ce qui plaît le plus !

Conversion des pensées, conversion des paroles, conversions des actes.
L’importance de la pensée, source de nos paroles et de nos actions.
Cohérence de nos pensées, de nos paroles et de nos actions avec l’Evangile.

Cette prière est un vrai  programme de vie, un chemin de Sainteté !
Si vous voulez méditer et approfondir ces mots de Ste Jeanne de France,
Si vous désirez que cette prière devienne profondément la vôtre,
Rejoignez-nous les 17 et 18 décembre prochains !

Consulter le programme du week-end
S’inscrire au week-end


L’enseignement du mois : Être ferme dans la Foi

1693
Le Christ Jésus a toujours fait ce qui plaisait au Père (cf. Jn 8,29). Il a toujours vécu en parfaite communion avec Lui. De même ses disciples sont-ils invités à vivre sous le regard du Père « qui voit dans le secret » (cf. Mt 6) pour devenir « parfaits comme le Père céleste est parfait » (Mt 5,47).

1694
Incorporés au Christ par le baptême (cf. Rm 6,5), les chrétiens sont « morts au péché et vivants à Dieu dans le Christ Jésus » (Rm 6,11), participant ainsi à la vie du Ressuscité (cf. Col 2,12). A la suite du Christ et en union avec lui (cf. Jn 15,5), les chrétiens peuvent « chercher à imiter Dieu comme des enfants bien-aimés et suivre la voie de l’amour » (Ep 5,1), en conformant leurs pensées, leurs paroles et leurs actions aux « sentiments qui sont dans le Christ Jésus » (Ph 2,5) et en suivant ses exemples (cf. Jn 13,12-16).

2044
La fidélité des baptisés est une condition primordiale pour l’annonce de l’Evangile et pour la mission de l’Eglise dans le monde.  Pour manifester devant les hommes sa force de vérité et de rayonnement, le message du salut doit être authentifié par le témoignage de vie des chrétiens.

Le Mystère de Noël

525
Jésus est né dans l’humilité d’une étable, dans une famille pauvre (cf. Lc 2,6-7); de simples bergers sont les premiers témoins de l’événement. C’est dans cette pauvreté que se manifeste la gloire du ciel (cf. Lc 2,8-20). L’Eglise ne se lasse pas de chanter la gloire de cette nuit : La Vierge aujourd’hui met au monde l’Eternel (Kontakion de Romanos le Mélode)

526
« Devenir enfant » par rapport à Dieu est la condition pour entrer dans le Royaume (cf. Mt 18,3-4); pour cela il faut s’abaisser (cf. Mt 23,12), devenir petit; plus encore: il faut « naître d’en haut » (Jn 3,7), « naître de Dieu » (Jn 1,13) pour « devenir enfants de Dieu » (Jn 1,12). Le Mystère de Noël s’accomplit en nous lorsque le Christ « prend forme » en nous (Ga 4,19). Noël est le Mystère de cet « admirable échange »:

La mission de La très Sainte Vierge Marie

La dimension mariale de la vie d’un disciple du Christ s’exprime précisément, d’une manière spéciale, par cette offrande filiale à la Mère de Dieu, qui a commencé par le testament du Rédempteur sur le Golgotha. En se livrant filialement à Marie, le chrétien, comme l’Apôtre Jean, « reçoit parmi ses biens personnels »(130) la Mère du Christ et l’introduit dans tout l’espace de sa vie intérieure, c’est-à-dire dans son « moi » humain et chrétien: « Il l’accueillit chez lui ». Il cherche ainsi à entrer dans le rayonnement de l' »amour maternel » avec lequel la Mère du Rédempteur « prend soin des frères de son Fils »(131), « à la naissance et à l’éducation desquels elle apporte sa coopération »(132) à la mesure du don qui est propre à chacun de par la puissance de l’Esprit du Christ. Ainsi également s’exerce la maternité selon l’Esprit, qui est devenue le rôle de Marie au pied de la Croix et au Cénacle.

Jean Paul II


Le mot d’une aînée de la Communauté Annonciade de Thiais :
Soeur Marie des Anges – OVM

Pour moi, la prière « O Marie » résume non seulement l’essentiel mais même la perfection de la dévotion mariale. Car elle rejoint tout l’être dans ses facultés et dans son agir : penser, dire et faire. On ne peut mieux s’exprimer dans une phrase aussi courte, pour être parfaitement agréable à Dieu.


Le mot de l’invité du mois : Père François Potez

« Regarder Marie » 

Regarde Marie, tu verras l’Esprit Saint.

Par elle-même, la lumière est invisible. Je ne vois que des objets qui révèlent la lumière. Plus ou moins. Mets un verre dans la lumière : si le verre est sale ou grossier, tu vois beaucoup le verre, un peu la lumière. Mais si le verre est de cristal, tu ne vois bientôt plus que l’éclat de la lumière. La beauté du cristal, c’est qu’il s’efface devant la lumière qu’il révèle, en lui donnant un éclat singulier.

Marie est tellement pure, tellement transparente ! Rien, absolument rien en Elle ne fait obstacle à la lumière. Elle est l’Immaculée. Et comme un cristal absolument parfait, Elle s’efface devant l’Esprit Saint qu’Elle rend visible en lui donnant cet éclat singulier.

Rien de plus important que de regarder Marie ! Tu veux connaître l’Esprit du Seigneur ?  Dans le regard de Marie, dans son sourire, dans tout son être, tu découvriras la douceur, la délicatesse, l’infinie tendresse de l’Amour de Dieu.

O comme il est doux de regarder Marie !

Mais plus encore, laisse-toi regarder par Elle : ton cœur sera comblé et tu sauras ce qu’être aimé veut dire.

Père François Potez, Curé de Notre-Dame du Travail | 34-36 rue Guilleminot, Paris 14ème


Découvrir la FAJ

La Fraternité Annonciade Jeunes propose aux jeunes étudiants et professionnels de 18 à 35 ans :

  • Des week-ends monastiques pour approfondir sa vie
  • Week-ends en silence ponctués de temps de partage
  • Un temps de service pour aider la Communauté
  • Messe et Offices liturgiques avec la Communauté des moniales
  • À Thiais (Val de Marne) dans un monastère, espace de désert et de silence

En savoir plus sur la FAJ
Voir les dates des prochaines rencontres
En savoir plus sur l’Ordre
En savoir plus sur la Communauté Annonciade de Thiais

Share This

Recevez notre Lettre Info

Vous recevrez les informations, les nouvelles de l'Ordre de l'Annonciade et de chacun de ses monastères.

Vous vous êtes inscrit à notre Lettre Info avec succès

Recevez notre lettre infoFraternité Annonciade Jeunes

Vous recevrez les nouvelles de la Fraternité Annonciade Jeunes.

Vous vous êtes inscrit à notre lettre info avec succès.