Comme chaque année, à l’invitation de la communauté, nous nous sommes retrouvés nombreux pour fêter sainte Jeanne de France ce samedi 4 février – avec, cette année, une note particulière : le 500e anniversaire de l’approbation (en 1517) de la Règle de l’Annonciade.

La chapelle nous réunissait à 11h00 autour de Mgr Herbreteau et de plusieurs prêtres et diacres pour la célébration joyeuse et priante de l’eucharistie. Chacun a pu apprécier l’homélie donnée par le P. Jean-Pierre Thibaud, qui a souligné l’actualité du message de Jeanne dans son temps et dans le nôtre : revenir à la Parole de Dieu pour vivre de la charité.

Après la rencontre fraternelle autour d’une boisson, puis du repas partagé, nouveau rendez-vous à la chapelle à 14h00. De façon très vivante, à travers une mise en scène à cinq voix, sur fond d’images projetées, les sœurs ont retracé l’histoire de leur fondation et de leur Règle, avec ses longues préparations et diverses péripéties…

Puis, une vidéo, réalisée par deux jeunes du diocèse qui avaient pu partager la vie des sœurs pendant quelques jours, nous a permis d’entrevoir la vie cachée, laborieuse et silencieuse qui fait le quotidien de la communauté, et où les différentes tâches accomplies en union à Dieu contribuent à la beauté du lieu dans la simplicité. « De la beauté à la louange ! »

Mais la vie en retrait à l’intérieur du monastère ne coupe pas les sœurs des peines et des joies du monde et en particulier des Villeneuvois. Les quelques témoignages à la fin de la vidéo le traduisaient bien. « Sur tes remparts, j’ai placé des veilleurs. »

Sainte Jeanne de France

Oui, les moniales témoignent de la modernité de leur apostolat : la vie contemplative et l’ouverture au monde sont compatibles. Il n’y a pas de meilleur message marial pour notre temps que leur proposition de nous initier à la méditation des Vertus de la Vierge Marie. D’ailleurs, le dizain de l’Annonciade que nous avons prié ensemble nous invite tous à vivre dans la lumière et la douceur de Marie.

Merci aux religieuses qui ont tissé tout un réseau autour d’elles et qui nous permettent, à l’occasion de journées comme celle-ci, de faire de belles rencontres. Comment ne pas nous réjouir en particulier de la présence de nos amis de l’Arche en Agenais ? « Dans les humbles et les petits, tu révèles, Seigneur, ta grâce. »

Voici maintenant le témoignage que le groupe de l’Arche venu d’Astaffort nous a envoyé quelques jours après.

Quelle joie de retrouver les sœurs, toujours aussi rayonnantes et joyeuses !

« Elles étaient contentes de nous revoir, et nous aussi on était très content de les revoir ! Je voudrais leur dire MERCI de nous avoir bien accueillis ! On a vu l’évêque, on a eu une belle messe. C’était bien, la vidéo chez les sœurs. On était content de notre journée ! » (Véronique)

Jean-Paul a un large sourire en pensant à ce samedi. Il était content aussi de revoir les sœurs, et qu’elles l’aient reconnu. En effet, Jean-Paul les connaît depuis de longues années, et cette fidélité fait réellement chaud au cœur !

 « Ça s’est bien passé, la messe et la prière ! » (Raphaël)

 « On a fait la fête là-bas. Elles nous avaient fait de la soupe ! Ça m’a fait plaisir de les revoir, et j’ai vu Annie et des gens que je connaissais ! Je suis content ! » (Sylvain)

Merci aux sœurs des Annonciades de ce bel accueil, de cette belle journée qui nous a donné tant de joie, dans la simplicité des choses : parler, partager, prier, être ensemble ! Voilà qui donne vie et paix dans nos cœurs !

Le mot-clé de cette rencontre offerte à tous dans la joie partagée est bien l’action de grâce !

Plusieurs participants

                                                                                             ********

 

Share This

Recevez notre Lettre Info

Vous recevrez les informations, les nouvelles de l'Ordre de l'Annonciade et de chacun de ses monastères.

Vous vous êtes inscrit à notre Lettre Info avec succès