Pâques 2017

Nous avons  suivi Jésus pendant la semaine sainte, marchant sur ses traces en nous unissant à ses souffrances, et voici que le soleil de Pâques a soudain brillé sur nous. D’abord timide et vacillante comme la lueur d’un cierge, puis flamboyante comme le feu nouveau illuminant la nuit, notre joie a éclaté : Lumen Christi ! Le  Christ victorieux de la nuit du tombeau, a surgi, insaisissable, puissant, glorieux. L’Agneau sans beauté, meurtri, défiguré, s’est réveillé, ouvrant un passage, une brèche pour notre foi.

Pâques à Grentheville, c’est une communauté en fête, accompagnée par une assemblée plus nombreuse que l’année précédente, par des amis, des parents très chers. C’est une fête sans pareille dans une profusion de fleurs, le jardin de la résurrection. C’est, la nuit pascale,  la parole du prédicateur, le Père Delsarte, qui nous entraîne vers les parterres colorés de la vie,  parfumés des fleurs de la résurrection, fragrances subtiles et agréables, avant-goût du paradis.  Puis, dans l’homélie du jour de Pâques,  Sœur Marie Pascale est évoquée,  interview fictive pour le Message marial, interrogeant les témoins de la résurrection.

Pâques, c’est encore une communauté qui chante les miséricordes de Dieu et sa fidélité : notre Sœur Julia part en Belgique dans sa congrégation d’Heverlée, fêter son jubilé de 50 ans de vie religieuse, parmi ses compagnes. Nous avons une pensée pour elle en ce lundi de Pâques.

Sœur Julia

Christ est ressuscité ! Il est vraiment ressuscité ! Chantons à plein cœur et à voix haute notre libération dans une action de grâce sans fin !

Recevez notre Lettre Info

Vous recevrez les informations, les nouvelles de l'Ordre de l'Annonciade et de chacun de ses monastères.

Vous vous êtes inscrit à notre Lettre Info avec succès

Share This