Une fête mariale célébrée le 21 novembre

« Le 20 novembre 543, on fit à Jérusalem la dédicace de la basilique Sainte-Marie-la-Neuve, érigée sur la colline de Sion face à l’esplanade du Temple. Les Églises d’Orient ont rattaché à cette dédicace le souvenir de l’« Entrée au Temple de la Très Sainte Mère de Dieu », que rapportent certains récits anciens. Par-delà l’événement qui peut servir de support à cette fête, Marie apparaît aujourd’hui comme la Toute Pure, « la source perpétuellement jaillissante de la charité », « le temple spirituel de la sainte gloire du Christ notre Dieu » (Liturgie byzantine). La Présentation de Marie, comme on dit en Occident, est le symbole de la consécration que la Vierge Immaculée fit d’elle-même au Seigneur à l’aube de sa vie consciente. Aussi nous est-il bon de contempler en Marie « pleine de grâce » le modèle de la vie consacrée. Modèle pour tous les chrétiens, que le baptême a consacrés à Dieu en les incorporant au Christ, Marie est, à un titre spécial, le modèle de ceux et de celles qui ont voulu faire de leur vie une réponse plus totale à l’appel de l’Évangile, en se liant au Seigneur par les vœux de pauvreté, de chasteté et d’obéissance. Elle est aussi le modèle de ceux qui se consacrent pour toujours dans le sacerdoce au service du Christ et de l’Église» (Du Missel de la Semaine, présenté par Pierre Jounel,  Desclée 1983, p. 1921).

Présentation de la Vierge de Tassin, Bourges

L’Annonciade célèbre cette fête depuis le début de sa fondation en 1502. Le 21 novembre  1502 le bienheureux père Gabriel-Maria, cofondateur de l’Ordre, fait certaines promesses à la Vierge :

  • «  Premièrement, j’ai promis à cette Vierge Marie de ne jamais rien lui promettre, sans que cela soit d’abord rédigé par écrit, en raison du danger d’oubli.
  • Deuxièmement, j’ai promis à Marie de garder les dix commandements de Jésus son fils et les Dix Plaisirs de cette Vierge Marie.
  • Troisièmement, j’ai promis d’amener à cette Vierge Marie, en l’honneur et en mémoire de ses Dix Plaisirs, dix hommes et dix femmes, de telle sorte qu’ils soient ses vrais amis, dans une véritable union indissoluble, et qu’ils s’aiment entre eux. Pour l’amour de Dieu et de la Vierge Marie, je veux exposer ma vie et mon âme pour eux et leur salut » (Annonciade, Les Sources, Thiais 2010, p. 222)

Le 21 novembre 1504 sainte Jeanne de France, la Fondatrice de l’Ordre, fait don à la Sainte Trinité de toutes ses filles spirituelles, présentes et à venir. Chaque année, en ce jour, les Annonciades, comme beaucoup de religieux et religieuses, renouvellent leur consécration à Dieu au cours de l’eucharistie.

Réflexion

La Vierge n’a été qu’un « oui » offert à Dieu durant toute sa vie, de sa naissance à son Assomption, au ciel. Traversée par un seul désir, celui de plaire à Dieu en  pensées, paroles et actions, elle s’est faite transparence, pur vitrail laissant passer la lumière de « ce Soleil vivant que les hommes cherchent dans leurs ténèbres »  (Maurice Zundel).

*************

Recevez notre Lettre Info

Vous recevrez les informations, les nouvelles de l'Ordre de l'Annonciade et de chacun de ses monastères.

Vous vous êtes inscrit à notre Lettre Info avec succès

Share This