Chers toutes et tous,

Nous entrons dans le temps de l’Avent et ainsi dans une nouvelle année liturgique. Permettez-moi à cette occasion de revenir sur deux points du partage du dernier week-end : je m’entretenais avec vous de ce que la Vierge Marie m’apprend de la prière. Marie m’apprend d’abord à vivre à tout instant dans la familiarité avec le Seigneur. Toute ma vie, tout ce qui fait ma vie mais aussi tout moi-même est à vivre en Dieu, dans cette relation permanente avec Celui sans qui je n’existerais pas. Que chaque minute de ma journée prenne sa source en Lui et trouve en Lui son achèvement. Dans le « MAINTENANT, » je trouve mon Dieu si Bon :

« Tu me scrutes, Seigneur, et tu sais ! – dit le psalmiste

Tu sais quand je m’assois, quand je me lève ;

De très loin, tu pénètres mes pensées.

 Que je marche ou me repose, tu le vois,

Tous mes chemins te sont familiers.

Avant qu’un mot ne parvienne à mes lèvres,

Déjà, Seigneur, tu le sais. »

Quelle douceur de vivre dans ce regard constant sur le Seigneur comme La  Vierge Marie vivant dans la familiarité avec le mystère de Dieu en Jésus. C’est peut-être cela « demeurer en Jésus » avec Marie. Tout sentir avec Lui, tout regarder avec Lui, tout porter avec Lui et en Lui. Il me semble que c’est cela la vie de prière de Marie : non pas de temps en temps –comme par exemple la messe du dimanche et une heure dans un groupe de prière dans la semaine et c’est tout ! Non, il s’agit d’entrer en relation avec Dieu et de vivre tout dans cette relation vivante avec le Seigneur. Il s’agit de demeurer dans cette relation avec Lui. Le matin, en se levant, jeter un regard sur Lui par un beau signe de Croix. Puis en ouvrant les volets : « Seigneur merci pour ce jour tout neuf qui commence ! » J’écoute peut-être les nouvelles à la Radio : Seigneur je te confie toute la famille humaine ! Avant de partir au travail, j’ouvre l’évangile du Jour : « Jésus, que me dis-tu aujourd’hui ? »….un temps de lectio ! Ou bien dans le métro c’est aussi possible !  Me voilà avec telle Parole de Dieu qui m’a touchée ! Et j’ai ma boussole pour savoir de quel côté je dois courir aujourd’hui : Cette Parole je vais la garder dans mon cœur comme Marie, la méditer et la mettre en pratique afin qu’elle prenne chair en ce jour J. vous n’avez qu’à poursuivre la journée ainsi ! Vous verrez combien vous vivrez différemment  la Messe le Dimanche ! Car vous aurez vécu toute la semaine en contacte avec Lui !

Une deuxième chose que m’apprend Marie au sujet de la prière : le Catéchisme de l’Eglise Catholique me dit que son « Fiat » est le modèle de la Prière Chrétienne : Quand je contemple cette scène de l’Evangile, à la lumière de ce que dit le Catéchisme, je trouve que finalement c’est Dieu, par son messager angélique, qui prie Marie d’accueillir son projet et de coopérer librement par son oui à l’œuvre de la Rédemption. « Je me tiens à la porte et je frappe, si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui … » (Ap3, 20)

J’entends mon bien-aimé qui frappe. « Ouvre-moi, ma sœur, mon amie, ma colombe, ma parfaite ! (Ct 5,2)

Vous le voyez : c’est le Seigneur qui a l’initiative ! Souvent notre prière ressemble à « qu’il soit fait selon notre Parole à nous ! Selon nos projets, nos vues, nos désirs ! » Nous demandons à Dieu d’adhérer à notre programme ! Oui, souvent notre prière ressemble à cela ! Mais Marie me montre un autre chemin : Il s’agit d’accueillir et d’adhérer de tout notre OUI libre au projet de Dieu qui surpasse tout ce que l’on peut imaginer, tous nos projets limités par notre courte vue ! La prière est ouverture large, profondément confiante  et disponible à l’œuvre de Dieu ! La prière me change, me transforme pour m’ajuster à Dieu : « mes pensées ne sont pas vos pensée dit le Seigneur ! » Alors comme Marie, avec Elle, osons dire : « Qu’il me soit fait selon Ta Parole Seigneur ! »….. Allez ! Bonne marche vers Noël ! Et je vous invite à notre prochain week-end de la FAJ ouvert aux filles de 18 à 35 ans….le 16 et 17 décembre 2017 : idéal pour se préparer en profondeur à la Nativité du Seigneur ! Bien fraternellement.

                                                                                  Sœur Marie de l’Annonciation, ovm

Recevez notre Lettre Info

Vous recevrez les informations, les nouvelles de l'Ordre de l'Annonciade et de chacun de ses monastères.

Vous vous êtes inscrit à notre Lettre Info avec succès

Share This