Le Berry, sainte Jeanne et le monastère

Au temps de sainte Jeanne de France

L’ordre de l’Annonciade a été fondé à Bourges en 1502 par Jeanne de France, duchesse de Berry. Le premier monastère a été bâti de 1502 à 1505 près du palais ducal, aujourd’hui avenue du 95ème de ligne. Jeanne fait sculpter les initiales des dix vertus de la Vierge au dessus de la porte d’entrée de la chapelle du monastère. Le 4 février 1505, Jeanne s’éteint. Elle est inhumée dans la chapelle sous le chœur des religieuses. En 1562, les Huguenots entrent dans Bourges. L’Annonciade est pillée, la chapelle dévastée, le tombeau de Jeanne profané. A la Révolution, les Annonciades sont dispersées et leurs biens vendus. L’enclos du monastère est acquis en 1834 par la ville de Bourges qui le cède à l’État en 1857. Il est depuis affecté à l’armée.

16 juillet 1988 : le retour aux sources 

La réimplantation d’un monastère au berceau de l’ordre répondait au désir profond de toutes les communautés et de l’Eglise représentée par Mgr Pierre Plateau, Archevêque de Bourges et Mgr André Girard, ami de longue date de notre monastère de Thiais.

Un legs attribué au diocèse a permis la réalisation de ce projet au lieu-dit « Le Pressoir », à Saint-Doulchard. Le 16 juillet 1988, quatre moniales sont alors envoyées par le monastère de Thais pour fonder le nouveau monastère Annonciade dans le Berry. La fondation a nécessité la reconversion de cette demeure et des réparations.

La chapelle, construite à partir d’une ancienne grange, est belle dans sa simplicité; elle incite au recueillement et à la louange du Seigneur. Les vitraux au couleurs chatoyantes et joyeuses représentent les principales dévotions de Sainte Jeanne : l’Annonciation, l’Eucharistie, la Parole de Dieu, la Règle, la Passion du Christ. Dans le chœur, au-dessus de l’autel, le Christ de Saint-Damien rappelle notre lien avec les Franciscains.

Lors de la bénédiction de la chapelle Mgr Pierre Plateau voyait le monastère comme « signe de renaissance et d’espérance pour l’Eglise du Berry et haut-lieu de la dévotion à Marie, Mère de Dieu dans son mystère de l’Annonciation ».

En 1990, de nombreux amis et bienfaiteurs ont permis la réalisation d’un bâtiment d’accueil. Divers groupes de la région et au-delà s’y réunissent pour réfléchir, prier ou se ressourcer dans un cadre propice au silence.

Aujourd’hui

Petit et simple, le monastère de Saint-Doulchard compte actuellement 7 soeurs.

C’est une vie contemplative rythmée par l’Eucharistie, les offices monastiques, l’oraison, la lectio divina, qui se vit aux portes de Bourges. Fidèles au charisme de Sainte Jeanne, les sœurs s’efforcent de rayonner la joie de Marie et mettent l’accent sur la vie fraternelle avec pour principale activité, l’accueil monastique.

La présence de sainte Jeanne de France en Berry, c’est aussi:

Share This

Recevez notre Lettre Info

Vous recevrez les informations, les nouvelles de l'Ordre de l'Annonciade et de chacun de ses monastères.

Vous vous êtes inscrit à notre Lettre Info avec succès

Recevez notre lettre infoFraternité Annonciade Jeunes

Vous recevrez les nouvelles de la Fraternité Annonciade Jeunes.

Vous vous êtes inscrit à notre lettre info avec succès.