Soeur Anne-Marie a fêté ses 60 ans de vie religieuse – 20 années passées dans la Congrégation franciscaine de la Purisima, au Costa Rica, et 40 années à l’Annonciade. Cette belle célébration a eu lieu en la Fête du Sacré Cœur 2019.

Renouvellement des voeux

La messe du Jubilé était présidée par l’évêque du diocèse, Monseigneur Bartolomé Buigues ; elle fut concélébrée par  deux frères Franciscains Jorge et Marco, dont le couvent se trouve près du monastère. La grande famille de soeur Anne-Marie qui est originaire du Costa Rica, et les amis proches de la communauté, vinrent nombreux. Une ombre en ce jour : un vendredi matin, ce n’était pas facile pour ceux qui travaillaient, de venir ;  de plus, les routes étaient barrées par des manifestations, ce qui était une chose rare autrefois en ce pays. Un ami du village natal de soeur Anne-Marie, après avoir fait plusieurs tours par la campagne, dut rentrer chez lui.

De sa nombreuse famille, seulement cinq cousines – Sœur Anne Marie étant la benjamine d’une fratrie de 9, les aînés sont déjà bien âgés et ne sortent plus guère…

Par contre, les amis d’Alajuela étaient bien présents, la chapelle était pleine, à peu près 70 personnes. Une belle messe chantée par la communauté. Depuis Pâques, la chapelle est sonorisée, ce qui change tout. Un séminariste ami, du Chemin Néocatéchuménal, a chanté le psaume graduel, accompagné de sa guitare.

Une fête, cela se prépare. Chaque soeur fut bien occupée, y compris la famille de Sœur Marie de Jésus, jeune professe. Que de questions à résoudre !  La messe étant à 9h30, pour 11h00 il fallait donc prévoir une petite réception mais…. pour combien de personnes ? à quel endroit du monastère ? Au jardin, sur la terrasse, devant la chapelle ? Finalement,  on opta pour la terrasse. En fin de compte, tout se passa superbement bien : partage, rencontre, convivialité étaient au rendez-vous et sœur Anne-Marie n’a pu que chanter un vibrant Magnificat. En communauté, les sœurs lui réservèrent quelques surprises : cadeaux, saynètes, diaporama, photos, compliment, chant…  Tout cela a demandé trois récréations festives. Merci soeur Anne-Marie pour votre vie donnée à Dieu, à vos sœurs, au monde.

La communauté de Thiais rénove son monastère

Un grand merci

Shares
Share This