Septembre. La rentrée pour les enfants et pour beaucoup d’entre nous. Une route toute neuve s’ouvre devant nous : sur ce chemin, quelqu’un marche avec nous. « Guide nos pas Marie, Mère de Jésus, Mère de la grâce, femme entre toutes bénie ».  L’hymne  poursuit : « Guide-nous vers ton Fils…. »

Si je vous parle des vertus, allez-vous refermer cette page ? Vous attendrez-vous à un contenu ennuyeux ? Ou bien à une boisson d’un autre âge assaisonnée de morale ? Je crois pourtant que nous avons tous en nous une soif d’authenticité. Un désir d’incorporer  l’Evangile dans la réalité de nos vies c’est-à-dire que la Parole de Dieu transforme vraiment notre être. Tant de personnes rêvent de révolutions pour changer le monde mais la seule révolution qui vaille la peine d’être vécue est celle de notre cœur : c’est bien celle-là qui intéresse le Seigneur ! Et c’est bien la seule qui changera l’humanité. Un journaliste demandait à Mère Teresa : « que faut-il changer dans l’Église pour que ça aille mieux ? » « Vous et moi ! » a répondu la sainte fondatrice des missionnaires de la Charité !

« La vertu est une disposition habituelle et ferme à faire le bien. Elle permet à la personne, non seulement d’accomplir des actes bons, mais de donner le meilleur d’elle-même. De toutes ses forces sensibles et spirituelles la personne vertueuse tend vers le bien ; elle le poursuit et le choisit en des actions concrètes » dit le Catéchisme de l’Église Catholique.

« Le but d’une vie vertueuse consiste à devenir semblable à Dieu » dit saint Grégoire de Nysse : c’est donc l’itinéraire pour devenir soi-même car « Dieu dit: « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance (…) Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, il les créa homme et femme. (Gn 1, 26-27)

Le Littré définit ainsi le terme de vertu : « Force morale, courage (sens propre du latin virtus). Ferme disposition de l’âme à fuir le mal et à faire le bien. »

Les vertus comme une force, comme un dynamisme pour aller dans le sens du meilleur, dans le sens de ce qui plaît le plus à Dieu : voilà le chemin que nous serons invités  à explorer cette année mois après mois, étape après étape suivant le chemin proposé par les fondateurs de l’Annonciade.

Alors rendez-vous au mois d’octobre pour le début de l’aventure.

Bonne rentrée à tout le monde !

Sœur Marie de l’Annonciation, ovm

La communauté de Thiais rénove son monastère

Un grand merci

Shares
Share This