Prière à l’Esprit Saint

Roi du ciel, Consolateur, Esprit de vérité,

Toi qui es partout présent et qui remplis tous,

Trésor de biens et Donateur de vie,

Viens et demeure en nous,

Purifie-nous de toute souillure

Et sauve nos âmes,

Toi qui es bonté.

De Jésus, mon Sauveur, dis-moi le chemin !

Mes premiers pas conduis-les de ta main,

Pour que toujours je sois disciple :

Eglise sûre, mon guide,

Montre-moi la voie !

Hymne –Texte : Frère David-Musique : Philippe ROBERT

Méditation : Montre-moi la voie

Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin ? »Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. (Jn 14, 5-6)

L’expérience montre que lorsqu’on confie sa vie à Marie, quand on s’appuie sur elle par une offrande de nous-même, elle nous conduit vers Jésus très sûrement, nous ancre profondément en Lui et ceci en dépit de toutes nos fragilités. Marie ne conduit pas à elle-même, elle mène profondément à Jésus ; elle nous montre celui qui est le Chemin, la Vérité et la Vie. Si nous voulons approfondir notre relation avec le Christ, si nous voulons devenir fils et fille du Père comme Lui, demandons à Marie de nous apprendre. Elle est vraiment disciple du Seigneur, disciple de la toute première heure, car pour elle suivre le Divin Maître a commencé dès l’instant de l’Annonciation. Cette descente de Dieu en elle puis ce continuel abaissement de Jésus qui nous dévoile le Dieu Très-Bas, elle l’a expérimenté dès le premier instant de la visite de l’Ange. Marie nous montre le chemin de la porte étroite qui n’est pas un passage sélectif comme un concours pour les grandes écoles mais l’école de l’humilité et de la douceur de cœur. Pour cela il faut se baisser sans cesse. Et c’est cela que nous avons du mal à faire. Marie a vécu son chemin en cette vie dans la foi. Une foi simple et ferme qui a connu des étapes de purification et de croissance ; une foi comme un pèlerinage à la suite de son Fils. Et c’est ce même pèlerinage que nous avons à faire. C’est pour cela qu’elle peut nous aider.

Regarder Marie, d’accord, s’appuyer sur elle, oui…..mais où la regarder ? Comment s’appuyer sur elle et la prendre pour guide ? Pour la regarder, il suffit d’ouvrir notre Bible et de méditer les quelques passages de l’Evangile qui nous parlent d’elle. Et puis on peut se confier à elle comme l’on fait tant de saints : je vous donne ci-dessous la célèbre prière de St Louis Marie Grignon de Montfort, mais vous pouvez aussi emprunter les mots de Saint Jean-Paul II ou de Saint Maximilien Kolbe et bien-sûr ceux de Sainte Jeanne de France. On peut méditer les mystères du Rosaire pour entrer dans le regard de Marie sur Jésus. Je vous recommande aussi la lecture de la Lettre Encyclique de Jean-Paul II  Redemptoris Mater (25 mars 1987) sur la bienheureuse Vierge Marie dans la vie de l’église en marche.  C’est vrai que les textes de ce pape ne sont pas toujours faciles à lire mais c’est une véritable aventure que de le faire et quand vous aurez lu celle-là, vous ne sortirez pas de cette lecture comme vous y êtes entrés ! Et enfin, très concrètement, les fondateurs de l’Annonciade – Sainte Jeanne de France et le Père Gabriel Maria – ont mis en lumière à partir de ce qui est dit de Marie dans l’Evangile, l’itinéraire des Dix Vertus de Marie qui donnent des moyens très concrets pour avancer dans la Voie du Seigneur Jésus à la manière très simple, sûre et authentique de la Vierge Marie.

Prière à Marie

de Saint Louis Marie Grignon de Montfort

« Je Vous choisis aujourd’hui, ô Marie, en présence de toute la Cour Céleste, pour ma Mère et ma Reine. Je Vous livre et consacre, en toute soumission et amour, mon corps et mon âme, mes biens intérieurs et extérieurs, et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures, Vous laissant un entier et plein droit de disposer de moi et de tout ce qui m’appartient, sans exception, selon votre bon plaisir, à la plus grande Gloire de Dieu, dans le temps et l’éternité. Amen. »

Prière

Mon Père,

Je m’abandonne à toi,
fais de moi ce qu’il te plaira.
Quoi que tu fasses de moi,
je te remercie.
Je suis prêt à tout, j’accepte tout.
Pourvu que ta volonté
se fasse en moi, en toutes tes créatures,
je ne désire rien d’autre, mon Dieu.

Je remets mon âme entre tes mains.
Je te la donne, mon Dieu,
avec tout l’amour de mon cœur,
parce que je t’aime,
et que ce m’est un besoin d’amour
de me donner,
de me remettre entre tes mains, sans mesure,
avec une infinie confiance,
car tu es mon Père.

Bx Charles de Foucauld

Dans ma journée ou au fil de la semaine

  • Trouver et installer un fond d’écran qui me parle de Dieu.
  • Lire l’Encyclique de Jean Paul II « Redemptoris Mater » et nous écrire ce qui vous a touché dans ce texte. Et si vous n’avez pas le courage de lire toute l’Encyclique, vous pouvez en lire un chapitre ou une partie ou encore un texte du Pape François sur la Vierge Marie et nous envoyer un fruit de votre méditation.
  • Je peux lire cette semaine les passages dans l’Evangile qui parlent de La Vierge Marie.
Le logo de l'Annonciade

Recevez notre Lettre Info

Vous recevrez les informations, les nouvelles de l'Ordre de l'Annonciade et de chacun de ses monastères.

Vous vous êtes inscrit à notre Lettre Info avec succès

Shares
Share This