A Thiais, la Fraternité a désormais son badge !  Il a été inauguré lors du pèlerinage des Familles, du 29 avril dernier. La colombe avec son rameau d’olivier dans le bec, la couronne au bas : deux éléments repris d’un vitrail de la chapelle du monastère de Thiais. Ce vitrail, qui fait partie d’une série symbolisant certains vocables de la Vierge tirés des litanies de Lorette, représente Marie, Reine de la Paix, comme vous pouvez le voir grâce à la photo introduisant cet article.

Pourquoi ce choix ? 

Depuis les début de l’Ordre, le charisme de l’Annonciade est partagé avec toute personne, quel que soit son état de vie. Ceci a été voulu par sainte Jeanne elle-même. En effet, elle désirait partager avec tous ce qui la faisait vivre en profondeur, en particulier en proposant le dizain des Dix Ave Maria aux personnes proches de l’Annonciade. Son premier biographie précise que, lorsqu’elle donnait le dizain, elle incitait chacun à être “patient dans l’adversité et pacifiques avec le prochain”. Ce dizain propose de prier 10 Ave Maria en faisant mémoire de dix vertus de la Vierge : pureté, prudence, humilité, foi, louange, obéissance, pauvreté, patience, charité et compassion. Tels sont les premiers jalons de la Fraternité Annonciade appelée jadis  “ordre de la paix”. Cet “ordre de la paix, – approuvé en 1517 par le Pape Léon X  grâce au Bx Père Gabriel-Maria, soucieux d’accomplir l’intention de Jeanne à ce sujet – signifie : faire oeuvre de paix là où l’on vit, poser des actes de paix, en s’appuyant sur l’exemple de la Vierge Marie. L’ordre de la paix n ‘a jamais été un tiers-ordre. Mais le titre pouvait porter à confusion. Voila pourquoi,  en 2000, il fut décidé de le remplacé par “Fraternité Annonciade, Chemin de Paix”.

 

 

La communauté de Thiais rénove son monastère

Merci de vous être inscrit à la Lettre Info - Spéciale Chantier de l'Annonciade

Shares
Share This