Les travaux sont désormais lancés ! En effet, ce 14 mai 2018, au monastère, a eu lieu la signature des entreprises sous la présidence du maître d’œuvre.  Chaque corps de métier a signé son dossier, c’est-à-dire, tout ce qu’il aura à exécuter au cours de chaque tranche de travaux.

Arrivée des différents corps de métier

 

Le maître d’oeuvre explique le sens des travaux envisagés

 

Mère Ancelle, en quelques mots, a dit combien la construction d’une chapelle a de signification pour une communauté monastique, et aussi, peut en avoir pour chaque corps de métier qui aura à intervenir dans cette construction. Le maître d’œuvre, quant à lui, a souligné qu’un chantier tisse des liens entre chaque corps de métier qui, pendant plusieurs mois, va travailler avec d’autres : c’est un peu comme une grande famille, unie atour d’un même but.

Visite du,lieu où sera construite la nouvelle chapelle

La réunion s’est terminée par une visite de l’endroit où sera édifiée la nouvelle chapelle.

La première tranche comporte donc la construction d’une nouvelle chapelle et la remise aux normes de l’accueil, avec l’installation d’un ascenseur. Le tout devrait être livré fin juin 2019.

8  septembre 2019 devrait avoir lieu l’inauguration de la chapelle.

Portail où passeront camions et bennes

 

Le 31 mai 2018 : voici les élagueurs, venant dégager l’allée centrale du parc qui mène au bâtiment principal. Car c’est par cette allée que camions et bennes et autres gros engins pourront accéder jusqu’au chantier, moyennant l’ouverture d’un ancien portail qui avait été condamné. En fait, ce portail était, jadis, l’entrée principale de la propriété, au temps de la famille Panhard. Depuis l’installation des sœurs sur le site, Notre-Dame de l’Annonciade, placée à cet endroit veillait sur le parc et la maison.  Où sera-t-elle replacée ? Pour l’instant, elle attend bien à l’abri dans un garage le moment où elle  pourra reprendre son poste de vigilance.

Début juin, il y a eu l’opération-grenier : en vue de la rénovation du bâtiment d’accueil, vider le grenier de l’hôtellerie était indispensable. Une occasion de se débarrasser de tout l’inutile emmagasiné depuis des années.

Le 6 juin : pose du portail permettant aux divers corps de métier d’accéder au chantier.

Suivez le chantier : Info-lettre-Spéciale-Chantier, réseaux sociaux

La communauté de Thiais rénove son monastère

Un grand merci

Shares
Share This