Le 10 novembre 2018 à 20 h, dans le contexte des cérémonies commémorant le centenaire de la Grande Guerre 1914-1918, notre Monastère a organisé une veillée pour la paix. Au cœur du village notre prière s’est élevée  au nom de tous les disparus, tous les blessés, toutes les veuves et tous  les orphelins de ce grand désastre qui a fait 10 millions de morts, mais aussi au nom de toutes les victimes des guerres et génocides contemporains.  Par la lecture de lettres de poilus, des textes bibliques ou spirituels, des moments musicaux, des chants, nous avons voulu vivre un moment de fraternité et d’espoir. Le chant “Plus jamais la guerre” a ponctué cette soirée comme un cri jeté vers le ciel et vers la terre. Au cours de la prière du Notre Père, nous avons formé un grand cercle de fraternité, nous tenant par la main,  un geste fort en conclusion de notre célébration..

Le 11 novembre, au cours de l’eucharistie dominicale, la municipalité et les anciens combattants de Grentheville avec leurs drapeaux, ont rejoint notre assemblée, ainsi des qu’une patrouille de scouts arborant eux aussi de petits drapeaux tricolores. Une  jeune équipe de Foyers Notre Dame a assuré les lectures. A l’issue de cette cérémonie, tous se sont rendus au monument aux morts en face de notre monastère. Un grand cortège s’est formé, fanfare en tête.  Nous remercions Monsieur le maire, Monsieur Gilbert Bouhier,  et ses conseillers pour l’initiative de cette commémoration commune commencée dans notre chapelle pour se poursuivre devant le monument aux morts puis, dans le cimetière de Grentheville, devant la tombe d’un soldat tombé au champ d’honneur pendant la Grande Guerre.

Cette journée s’inscrivant dans le contexte national du souvenir, aura marqué la vie de notre village.

La communauté de Thiais rénove son monastère

Un grand merci

Shares
Share This