En ce 9 février 2020, la chapelle Notre-Dame de la Paix du monastère de Thiais est comble. Beaucoup sont venus entourer trois sœurs qui fêtent, en ce jour de la solennité de sainte Jeanne de France, leur Jubilé d’Or. Ce sont : sœur Marie du Christ, sœur Marie-Madeleine et sœur Marie-Joël. 50 ans de vie à la suite du Christ, avec la Vierge Marie comme guide, cela compte ! Et cela a passé si vite ! Trois jours de retraite pour se préparer à ce grand moment n’ont pas été de trop. Depuis quelque temps, les préparatifs avaient commencé : décoration de la salle où se réuniront, après la célébration, parents et amis, préparation de la liturgie etc. A la cuisine, on met les petits plats dans les grands : cela fait partie de la fête !

À 15h00, tout est prêt, la célébration se déroule, belle, sobre. La Toccata et Fugue en ré mineur de Jean-Sébastien Bach accueille les fidèles, interprétée par Anne, oblate du monastère de Thiais. Dans l’assemblée, nombreuse, on peut remarquer tant de visages connus, dont plusieurs membres de la Fraternité laïque de l’Annonciade, fidèles à être présents aux grands événements de la communauté.

Le moment du renouvellement des vœux est particulièrement fort, ainsi que la consécration à la Vierge et la demande, par trois fois répétée, de la persévérance  – un rituel vieux de cinq siècle, car il était déjà en usage au temps des Fondateurs de l’Ordre.

Après la célébration, joie des retrouvailles. On se donne les nouvelles. On partage joies et peines. On fait peut-être connaissance. On se rappelle des souvenirs. On ne voit pas le temps passer. Vers 18h00, chacun repart, heureux de ce moment de fête où l’on a goûté, d’une manière peut-être fugace, la douce joie d’être ensemble.

Quelques photos en souvenir :

 

Recevez notre Lettre Info

Vous recevrez les informations, les nouvelles de l'Ordre de l'Annonciade et de chacun de ses monastères.

Vous vous êtes inscrit à notre Lettre Info avec succès

Shares
Share This