Voici le témoignage de Marie et son époux, et leurs deux enfants. Ils sont venus nous faire une petite visite après Pâques. Marie venait régulièrement au monastère quand elle préparait médecine à Tours. Elle exerce à Strasbourg auprès des plus pauvres.

« Je ne pensais pas que j’aurais un jour de nouveau les clefs de chez moi » nous a dit Abraham après quelque temps passé chez nous, lui qui avait vécu une année dans la rue. Abraham a été le premier jeune mineur que nous avons accueilli à la maison. Il avait 16 ans et avait perdu toute sa famille en Guinée avant d’arriver en France.

Ensuite, nous avons accueilli Aliou à l’âge de 15 ans, guinéen lui aussi. Nous avons cherché à leur offrir un toit, mais aussi une famille. Nous avons été impressionnés par leur capacité d’adaptation, leur soif d’apprendre, leur sens du service, la relation qu’ils ont pu construire avec nos enfants et notre famille élargie, leur courage face à une histoire de vie très difficile, leur détermination pour s’en sortir. Ils ont vécu chacun entre deux et trois ans chez nous et ont aujourd’hui tous les deux des papiers, un logement, un travail. Nous avons fait l’expérience que le Christ vient à notre rencontre à travers ces personnes. 

Nous accueillerons en juin une famille syrienne ayant vécu quelques années dans un camp de réfugié du Liban, qui arrivera directement chez nous via un couloir humanitaire.

Nous avons passé quelques jours en famille chez les sœurs de Saint Doulchard et nous savons qu’elles continuent à nous porter dans la prière. » 

Le logo de l'Annonciade

Recevez notre Lettre Info

Vous recevrez les informations, les nouvelles de l'Ordre de l'Annonciade et de chacun de ses monastères.

Vous vous êtes inscrit à notre Lettre Info avec succès

Shares
Share This