Ces dernières semaines, le monastère a vécu au  ryhtme des fêtes liturgiques, si belles et si riches de sens. Le temps de Noël est propice aux crèches, aux décorations, aux lumières. Une belle crèche provençale a été installée dans le clôtre. Dans le cloître, toujours,  une guirlande lumineuse scintillera durant le temps de la Nativité.Courant décembre, les soeurs ont accueilli deux jeunes de Point Cœur dont une française. Leur centre se trouve à San José, la capitale, pas très loin d’Alajuela.

Mais… ces fêtes de Noêl ont été attristées par le décès du Papa d’une soeur de la communauté, la veille de Noël. Attristées mais aussi illuminées d’espérance tant la vie de ce papa était lumineuse.  Comme de coutume, en ce pays,  on fait une neuvaine pour le défunt.  La famille  a donc préparé une sorte d’autel avec la photo du Papa sur une table, tenture, bougies et fleurs : sont invités à cette neuvaine, tous les soirs de la semaine dans la maison du défunt, famille, amis, voisins… rosaire, prières diverses, et goûter offert à tous ceux qui participent ; même le chat de la maison s’est trouvé une place tout contre le portrait de son maître ! L’année s’est terminée par un temps d’adoration. 1er janvier : échanges de voeux pour une heureuse et sainte année 2024 :

« Que le Seigneur vous bénisse et vous garde, qu’Il vous découvre sa Face et vous prenne en pitié, qu’Il tourne vers vous son Visage et vous donne la Paix » selon saint François emprunté au livre des Nombres 6, 24… En parlant de saint Françios : pensons que 2024 est l’année du 8è centenaire de l’impression des stigmates de la Passion du Christ en son coprs. Cela devra se fêter ! Ce premier jour de l’an est aussi dédié à Marie Mère de Dieu et à la paix dans le monde. Prions Marie car le monde est bien malade…

Le 3 janvier, en la fête de Saint Nom de Jésus, le monastère est en fête : récréation festive avec chants guitare, tambourin…

Chaque jeudi est consacré à un temps de formation continue : une Introduction aux Saintes Ecriture. Une dizaine de conférences d’une heure, puis la présentation de chaque livre : de quoi ouvrir tout grand ses oreilles et son cœur pour toute l’année et plus !

Telles sont les dernières nouvelles du monastère de Alajuela.

Shares
Share This