En ce 10 juillet 2021, le monastère d’Alajuela est en fête. Tout est fin prêt. Chapelle. Réfectoire. Tout est prêt pour célébrer la profession perpétuelle de sœur Marie de Jésus. L’évêque du lieu préside la cérémonie. Il est entouré de deux prêtres dont un frère mineur conventuel, un diacre qui sera bientôt ordonné. Tous sont proches de la communauté. Bien sûr, la famille de sœur Marie de Jésus est présente. Mais malheureusement, à cause de la pandémie sévissant au Costa Rica, tous n’ont pu venir. Mais la maman de notre sœur, ses trois sœurs, son beau-frère et ses deux neveux sont venus avec joie l’entourer de leur présence. Personne d’autre ne fut invité à cause des restrictions Covid. Cérémonie très priante, toute simple.

Grande émotion pour toute la communauté. Comme pour toutes les professions perpétuelles dans l’Ordre, les Litanies de la Vierge furent chantées durant la grande prostration. Puis, ce fut l’émission des vœux, la remise de l’anneau, la signature de la charte de profession, la consécration à la Vierge.

Le soir, récréation festive. Peu avant, au dîner, les sœurs avaient accueilli leur sœur dans un réfectoire joliment orné par l’une d’entre elles. La journée terminée, sœur Marie de Jésus est entrée en retraite dite sponsale. C’est comme un voyage de noces ! Dix jours de grand silence. Moment que chaque nouvelle professe vit intensément.

Le logo de l'Annonciade

Recevez notre Lettre Info

Vous recevrez les informations, les nouvelles de l'Ordre de l'Annonciade et de chacun de ses monastères.

Vous vous êtes inscrit à notre Lettre Info avec succès

Shares
Share This